CO2 : 400 PPM

Un taux de gaz carbonique de 400 parties par million a été observé pour la première fois dans l’atmosphère terrestre par plusieurs stations de l’Arctique, rapporte l’agence océanique et atmosphérique américaine (NOAA).  Le taux global est actuellement de 375 ppm, mais il continue d’augmenter.  Avant l’ère industrielle, la concentration de CO2 se situait aux environs de 275 ppm.   Cela fait au moins 800 000 ans, et probablement plus longtemps encore, que l’atmosphère n’a pas contenu autant de gaz carbonique.  La majorité des scientifiques croit qu’il faut stabiliser le taux de CO2 à 350 ppm pour éviter un emballement du climat mondial.  Charles Côté, La Presse, 2 juin 2012.