Renverser les perspectives

« Nelson Mandela était un géant. Et pourtant, il était humble. » a-t-on dit à Radio-Canada.

« Quatre militaires canadiens se suicident en une semaine. Il faudrait améliorer les soins pour les militaires victimes de stress post-traumatique. » a-t-on lu dans les journaux.

Ne serait-il pas temps de renverser les perspectives?

Nelson Mandela n’était pas humble malgré qu’il soit un géant; il était un véritable géant précisément parce qu’il était profondément humble, au service d’une cause plus grande que lui.

De même, les meilleurs soins contre le « stress post-traumatique » ne seront jamais un remède efficace contre les suicides de militaires; c’est plutôt de cesser d’envoyer certains de nos concitoyens faire la guerre qui fera disparaître le « stress post-traumatique » et les suicides dont il est la cause.

Mère Agnès Mariam est venue de Syrie pour nous demander d’appuyer le mouvement MUSSALAHA (c’est-à-dire « réconciliation » en arabe), seule solution véritable, selon elle, au carnage qui se déroule dans son pays depuis presque trois ans.

Or nous rendons hommage à Nelson Mandela précisément pour cela : avoir choisi, malgré ses 27 années d’emprisonnement et de travaux forcés, de privilégier l’approche de la réconciliation et de la vérité pour construire la paix en Afrique du Sud.

Mandela aurait dit : « Je ne suis pas un saint mais un pécheur, et un pécheur qui essaie de s’améliorer. »

Qu’attendons-nous pour nous appliquer nous-mêmes, chacun de nous, à suivre ses traces et à devenir chaque jour davantage un « petit Mandela »? N’est-ce pas le meilleur hommage qu’on puisse lui rendre? Et la seule façon de contribuer à réaliser le rêve qu’il avait pour son peuple et pour l’humanité?

(Publié dans Les 7 du Québec le 8 décembre 2013)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>