Polémique autour d’un Québec sans armée

Un texte rédigé pour Québec Solidaire, à la fin de novembre 2016, en prévision du Congrès de mai 2017 qui devait compléter l’adoption du programme politique de QS, vient de m’apporter une contestation violente (c’est certainement ainsi que je l’ai reçue, en tous cas) de la part d’une personne (et apparemment d’une autre, coup sur coup) qui avait au moins l’honnêteté et le courage de signer son propos.

Après avoir hésité un moment, j’ai décidé de lui répondre, courriel auquel il a eu aussi la décence de répondre, mais souhaitant que je ne l’importune plus. Il a d’ailleurs ajouté rapidement deux commentaires additionnels sur le texte original, qui s’ajoutaient aux deux premiers. J’ai finalement décidé de publier intégralement les commentaires et les échanges, pour alimenter la réflexion, y compris «la nôtre» (je parle ici du groupe des militants que nous formons, qui sommes convaincus de la justesse «évidente» de notre militance pour la paix, la justice et les droits humains). Il semble bien que beaucoup de nos concitoyens pensent autrement, qu’ils aient raison ou non, et de manière aussi convaincue (ou «évidente» pour eux). Et nous avons tout intérêt à les écouter et à essayer de comprendre comment et pourquoi ils pensent ainsi, si nous voulons un jour arriver à, sinon les convaincre de la justesse de notre point de vue, du moins nous entendre avec eux sur une position commune davantage proche du bien commun.

L’échange de commentaires se poursuivra sans doute directement sur le site du texte original (voir les commentaires au bas du texte). Pour ceux qui y seraient intéressés, prière de vous y référer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>