L’exemple de Saint-Camille

Après 10 ans d’efforts et grâce à une subvention de 596 050 $ du ministère des Affaires municipales du Québec, la petite municipalité de Saint-Camille, en Estrie, pourra transformer son église en centre communautaire capable de recevoir des petits congrès et des séminaires.

« On veut faire une salle multifonctionnelle avec le plus d’usages possible pour la communauté ainsi que pour accueillir éventuellement des événements de petite et moyenne envergure », explique le maire de Saint-Camille, Benoît Bourassa. La municipalité injecte pour sa part 321 000 $ dans le projet.

Une coopérative appelée Destination Saint-Camille se chargera d’inviter et d’accueillir des congrès, des colloques et des formations à l’avenir.

La prochaine étape sera d’améliorer la capacité d’accueil de Saint-Camille. « Actuellement, pour l’hébergement, on peut penser accueillir des évènements jusqu’à 80 personnes sans problème. On a aussi une belle offre qui est en train de se développer avec le parc régional du Mont-Ham », ajoute Olivier Brière, agent de développement économique.

La rénovation de l’église conservera aussi sa vocation religieuse. « On a promis à la population qu’il n’y aurait pas de hausse de taxes directement liée au projet de l’église. C’est ce que nous serons capables de faire en fin de compte », assure le maire Bourassa.

Située à 30 minutes de Sherbrooke, Saint-Camille vient d’accueillir 24 nouvelles familles avec ses congés de taxes municipales. Elle est un des rares villages à avoir réussi à contrer son déclin démographique (voir le vidéo Frein à l’exode des jeunes : le succès du village de Saint-Camille).

C’est précisément à cause d’un congrès organisé à Saint-Camille que je suis votre nouveau maire : c’est au retour d’un Colloque provincial sur «la place des arts et de la culture pour des communautés vibrantes et en santé», le 4 octobre dernier, que j’ai changé d’idée et décidé de me présenter aux élections!

Allez voir le court reportage de Radio-Canada Estrie d’où cet article est tiré : .

 

(Texte publié dans l’Info-Scotstown du 15 décembre 2017)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>