4 commentaires


  1. Oui, oui, nous avons grandement besoin de sentir que nous avançons même si ce n’est que de quelques pas, en espérant que cela nous incite à en poser d’autres de plus en plus grands.

    Raoul

    Répondre
  2. Jean Cloutier

    Les amies de la terre et ATTAC sont contre…Le Québec à été vu comme le promoteur du marché du carbone, un marché contre les pays du sud dès que le Mexique en fera parti! Contre la biodiversité et le respect des populations locales…

    Répondre
  3. Gariépy Diane du RQSV

    C’est une bonne analyse…. et j’en tiendrai compte dans mes interventions lors de rencontres sur la simplicité volontaire. Merci pour cette réflexion!

    Répondre
  4. Michel Blondin

    Un court mot pour te dire que je partage ton analyse de l’Accord de Paris. Je crois, moi aussi, qu’il faut mettre de l’avant les promesses que contient cet accord, sans illusions, mais avec beaucoup d’espoir. Souhaitons que ce soit le début d’un temps nouveau (!).

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>