3 commentaires

  1. François

    M. Boisvert

    Très décevant que vous veniez faire l’éloge de Marcel Aubut….troublant même…

    Répondre
    • Dominique Boisvert

      Ce commentaire, que j’apprécie, m’amène à préciser ma pensée (ce qu’on ne peut guère faire dans le format très restreint des lettres aux journaux: 250 mots). Pourquoi ai-je choisi d’écrire de manière favorable sur Marcel Aubut? Cette réflexion sera développée dans le texte « Choisir la confiance » que je publie aujourd’hui. Merci, M. François, de l’avoir suscitée.

      Répondre
  2. Raoul Lincourt

    Bonsoir Dominique,

    J’abonde entièrement avec ce que tu écris au sujet de l’attitude de Marcel Aubut.

    Ce que tu dis à son sujet, ce que tu fais ressortir de son attitude, c’est ce à quoi, en justice réparatrice, nous invitons offenseurs et victimes à parvenir, en assumant et dépassant les gestes commis ou subis, aussi horribles soient-ils, pour en sortir grandis et libérés. Les personnes sont plus que les actes et les gestes qu’elles posent. Bien sûr que de voir un offenseur reconnaître ses torts et responsabilités et chercher à les réparer, on se doit de l’encourager.

    Voilà ce que mes expériences d’animation de Rencontres-Détenus-Victimes en prison m’amènent à affirmer.

    Merci pour ce message invitant à la compréhension et à la compassion.

    Raoul

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>